Nicolas FeuzBrume Rouge & Les Protégés de Sainte Kinga

Dédicace
dim. 18 décembre 2022, 14h00 - 17h00
Fnac Neuchâtel

De quoi ça parle ?

Brume Rouge : Qui veut tuer Greta Thunberg ? Entre Paris et Neuchâtel, un serial-killer pulvérise à l’arme lourde toutes les jeunes filles qui se prénomment Greta. Très vite, on l’identifie. Le problème, c’est qu’il est mort depuis vingt ans. Un assassin fantôme. Une fable écologique aussi violente qu’efficace. Nicolas Feuz au sommet de son art.

Les protégés de Sainte Kinga : Le nouveau Marc Voltenauer, plus sombre, tout aussi incontournable. 1826. Aaron Salzberg descend d’une diligence sur la place de Bex. Il a quitté le royaume de Pologne où il est né pour venir travailler dans les mines de sel qui ont fait la fortune de cette petite ville suisse. 2020. L’inspecteur Andreas Auer est appelé en urgence : une prise d’otages est en cours dans les mines de sel de Bex, toujours en activité. Un wagon avec un homme solidement attaché à son bord sort de l’étroite galerie souterraine et s’embrase sous le regard stupéfait des négociateurs et des forces de l’ordre. Andreas et son équipe n’ont que quelques heures pour découvrir l’identité des ravisseurs et leurs motivations. Une enquête qui les conduira à remonter jusqu’à l’origine des mines.

L’auteur

Né à Neuchâtel en 1971, père de deux enfants, titulaire d’une licence en droit de l’Université de Neuchâtel et du brevet d’avocat, Nicolas Feuz a exercé comme juge d’instruction de 1999 à 2010, puis procureur de la République et canton de Neuchâtel de 2011 à ce jour, avec une spécialisation dans la lutte contre le trafic de stupéfiants. Depuis plus de vingt-deux ans, il travaille tous les jours sur des enquêtes pénales d’envergure avec la police judiciaire, la police scientifique, les médecins légistes, les experts psychiatres, le monde carcéral, les avocats, les juges du tribunal et tous les autres intervenants de la procédure pénale. Parallèlement à son activité professionnelle, il écrit des romans policiers depuis 2010. À ce jour, il est l’auteur de quinze polars pour adultes. Il est également l’auteur de plusieurs nouvelles publiées notamment dans les médias suisses, ainsi que de deux novellas (romans courts) publiées dans des recueils de littérature fantastique, Dernier Noël à Trapellun (publiée dans le recueil L’Étrange Noël de Sir Thomas, Okama, 2019) et Les Passeurs (publiée dans le recueil Nuits blanches en Oklahoma, Okama, 2020). Il a aussi participé au roman collectif de fantasy pour adolescents Léa (Okama, 2020). Enfin, il a écrit trois polars jeunesse pour les enfants de 10 à 12 ans, Black Justice 1.0 (Auzou, 2019), Black Justice 2.0 (Auzou, 2021) et Black Justice 3.0 (Auzou, 2022, à paraître).

Marc Voltenauer est né en 1973 à Genève. Après des études de théologie, il oriente sa carrière vers la banque puis l’industrie pharmaceutique et écrit son premier roman, « Le Dragon du Muveran » (Plaisir de Lire, 2015 et Slatkine & Cie, 2016) qui a connu un grand succès auprès du public et remporté le Prix SPG, confirmé par « Qui a tué Heidi ? » (Slatkine & Cie, 2017), pour lequel il a obtenu le prix du « meilleur polar français » des Nouvelles voix du polar, et « L’Aigle de sang » (Slatkine & Cie, 2019). Quatrième volet des aventures de l’inspecteur Auer, « Les Protégés de Sainte Kinga » est paru en 2020 (Slatkine & Cie). Ses quatre polars sont aussi disponibles en poche aux éditions Pocket. Il a également prêté sa plume à la collection jeunesse « Frissons Suisses » de « Auzou avec Taveyanne, la Porte au diable » (2019), « Le Manoir maudit » (2021) – qu’il a coécrit avec son compagnon Benjamin Amiguet – et « Péril au Grand-Saint-Bernard » (septembre 2022). Marc et Benjamin ont également écrit ensemble « les 111 lieux des Alpes vaudoises à ne pas manquer » (2022).

Ses deux premiers polars sont réédités en allemand aux éditions Emons sous le titre Das Licht in dir ist Dunkelheit (2021) et Wer hat Heidi getötet ? (septembre 2022).